Séance 2 : coup de foudre à la cour

1. Quel événement précède cet extrait ? Mlle de Chartres vient de se marier avec le prince de Clèves. 

2. Pourquoi le duc de Nemours rentre-t-il à Paris ? Le duc de Nemours, resté à Bruxelles où il vivait une aventure anglaise, rentre à Paris pour assister aux noces du duc de Lorraine et de Mme Claude de France, fille du roi, en février 1558. 

3. Par qui Madame de Clèves a-t-elle déjà entendu parler de Nemours ? Mme de Clèves a déjà entendu parler de lui en termes flatteurs par la reine dauphine, Marie Stuart.

4. Qui demande à Mme de Clèves de danser avec le duc de Nemours ? Le roi Henri II demande à Mme de Clèves de danser avec le duc de Nemours.

5. Dès la première phrase ("Elle passa..."), quel procédé stylistique repérez-vous ? Commentez-le. L'hyperbole "tout le jour" témoigne de l'importance du moment et de l'extrême soin que la princesse a mis à se parer. Le narrateur insiste sur le caractère exceptionnel de cette fête.

6. Repérez dans cette même phrase deux compléments circonstanciels de lieu. Notez-les ci-dessous. "au bal" et "au festin royal"

7. Comment l'auteure souligne-t-elle la soudaineté de l'apparition du duc de Nemours ? Le passage de l'imparfait au passé simple avec "il se fit" souligne l'avènement d'une action soudaine.

8. A quels détails voit-on qu'il s'agit d'un personnage de haut rang ? (Nemours) C'est d'abord la salle elle-même qui bruisse : "il se fit un assez grand bruit". De plus, "on faisait place" suggère l'importance du personnage entrant alors. Quant au pronom indéfini "quelqu'un", il souligne l'auréole de mystère entourant le personnage.

9. Quel procédé stylistique repérez-vous entre le fait qu'elle veuille choisir son prochain cavalier et que le roi lui ordonne de choisir l'homme qui vient d'entrer ? Il s'agit d'une antithèse. Elle suggère la hiérarchie régnant à la cour.

10. Quel sens (ouïe, odorat, toucher, vue, etc.) révèle le coup de foudre ? Il s'agit principalement de la vue, de nombreuses fois évoquée dans le texte ("vit", "vu", "voir") ; il s'agit bien d'un coup de foudre visuel.

11. En quoi le personnage de Nemours apparaît-il comme un homme excentrique ? Le personnage de Nemours contrevient aux règles de la cour en sautant par-dessus les sièges. C'est un personnage haut en couleur, excentrique, mais aussi égocentrique.

12. Quels termes exacts révèlent un choc émotionnel ? Les termes "surprise" et "étonnement" soulignent le choc émotionnel. Surtout ce dernier qui, étymologiquement, signifie "frappé par la foudre".

13. Quelle est la réaction des courtisans présents dans la salle (deuxième paragraphe) ? C'est un sentiment d'admiration qui envahit la foule. La beauté et la grâce du couple font l'objet d'une véritable fascination. 

14. En quoi l'attitude du roi est-elle hypocrite ? Il demande à la princesse de danser avec le duc, puis, fait semblant de s'étonner de voir ainsi danser ensemble deux personnes qui ne se connaissent pas.

15. Que révèle concernant le roi et les usages à la cour la tournure négative « sans leur donner le loisir de parler à personne » ? L'autorité royale est indépassable. Chacun doit s'y soumettre. Elle souligne aussi que tout, à la cour, est parfaitement ritualisé et que rien ne saurait perturber l'équilibre royal. 

Créez votre site web gratuitement !